Mixité

Procédure de labellisation 2019 :

  • L’inscription à ce label se fera sur l’Espace Tri 2.0 lors de l’inscription de votre manifestation. Les 3 critères obligatoires devront être respecter. Un 4e critère devra être choisi à minima parmi les critères supplémentaires, par ailleurs vous pouvez choisir plus de 4 critères dans le cadre de votre organisation. Vos choix complémentaires devront être notifiés dans ce dossier technique (page 5).

  • Un contrôle des critères sera effectué le jour de l’épreuve par l’un des référents Mixité des Clubs mais ne faisant pas partie de l’organisation du jour J.

Les 3 critères nationaux obligatoire

Critère N° 1 : 1 vestiaire pour les femmes, 1 vestiaire pour les hommes

  • Est considéré comme « vestiaire », tout espace fermé ou semi fermé, protégé de la pluie, dans lequel les participant.e.s pourront poser leurs affaires (bancs, chaises) et se changer à l’abri des regards.

Critère N° 2 : Des départs natation différenciés femmes/hommes

Objectifs de la différenciation des départs :

  • Egalité de visibilité : Un suivi facilité de la course masculine et de la course féminine.
  • Equité sportive : Tous les êtres humains sont égaux, mais cela n’implique pas qu’ils soient identiques. S’il existe bien une différence entre les hommes et les femmes, c’est celle de la force physique.
  • Responsabiliser : En séparant les départs, les leaders hommes et femmes prennent leur responsabilité (connaissance du parcours, gestion de l’orientation, des allures, des courants, contrôle de la tête de course).

Critère N°3 : Des lots équitables et cohérents doivent être remis aux hommes et aux femmes.

  • Les lots offerts aux participant.es lors de la remise des dossards doivent être cohérents : Un tee-shirt XXL coupe homme pour une femme n’est pas adéquat, de la même manière qu’un tee-shirt XS coupe femme pour un homme ne l’est pas.

Les critères supplémentaires retenus par la Ligue

Critère N° 4 : Egalité des primes individuelles et par équipe

  • Quel que soit le nombre de participants et de participantes, si le podium hommes est récompensé, le podium femmes l’est également et de manière identique quelques soit les catégories d’âges.

Critère N° 5 : Des vélos « ouvreurs » pour LA et LE leader de course

Pendant la partie course à pied, le vélo « ouvreur » a pour vocation d’ouvrir la course et d’identifier le leader :

LE leader et LA leader devront êtreidentifiable. Cela nécessite un.e bénévole et un vélo supplémentaires pour permettre une meilleure visibilité de la course pour les spectateurs, les spectatrices et

Critère N°6 : Des toilettes pour les femmes et pour les hommes

Les toilettes sont indispensables sur une course quel que soit le sexe.

  • Anticipez afin d’avoir des toilettes fonctionnelles en nombre suffisant, dotées de papier hygiénique et d’une poubelle tout au long de la journée. Cela contribuera à les garder en état le plus longtemps possible.

Critère N°7 : Speaker « égalité »

  • Le ou le speaker s’appliquera à accorder la même visibilité aux triathlètes hommes et femmes en étant vigilant à équilibrer son temps de parole et à parler de la performance des personnes qui concourent.

Critère N°8 : Un briefing d’avant course pédagogique adapté à un public débutant

Le briefing devra être pédagogique en proposant un discours adapté à un public novice. Il s’agit là d’éduquer au triathlon et de rassurer.

Pour consulter le projet Mixité F.F.TRI. Cliquez ICI