Grand Prix de Duathlon à Vairé

Vairé,  petite commune d’environ 1600 habitants proche des Sables d’Olonne, a accueilli ce dimanche la première des deux étapes vendéennes de la saison nationale de duathlon 2018. Sur un format assez particulier et tellement spectaculaire : le multi-enchaînement. A l’exception de Gravelines Triathlon qui n’est pas tout à fait le même club quand son capitaine Romain Hesschentier n’est pas là, nos différents représentants ont obtenu des résultats conformes à leurs attentes.

 

Gravelines dégringole

 

En D2 masculine, les Lommois ont réussi leur meilleure manche de la saison. Avec un classement, certes, pas mirobolant, mais il n’empêche qu’après les places de 13 et 14ème, la 11èmeplace obtenue ce dimanche permet de rester en course pour le maintien. Le club est aujourd’hui 14èmeau général et donc premier relégable, mais le 13èmeVersailles est à 1 point et le 12èmeVal de Gray à 2 points. Ces deux clubs restent donc accessibles, même s’il faut tenir compte du fait que ceux-ci ont sans aucun doute les moyens d’aligner des effectifs de qualité sur la finale pour sauver leur place. Il faudra donc, quoi qu’il arrive, sortir le grand jeu aux Herbiers le 2 septembre prochain.

Si les Lommois peuvent donc se satisfaire de ce résultat, en revanche, les Gravelinois sont revenus de Vendée dépités. Après une bonne première étape (5ème) et une excellente deuxième (2ème) qui les ont amenés sur le podium provisoire du championnat, la 13èmeplace vient remettre tout en cause et fait dégringoler le club à la 7èmeau général. Mais surtout, au vu du nombre de points séparant désormais la 7èmeplace de la 3ème, les espoirs de podium en fin de saison se sont subitement envolés.

 

Tir groupé en D1 féminine

 

Au vu des effectifs amoindris de certains clubs, il paraissait que les Montreuilloises pouvaient profiter de la situation et réussir une belle manche. Objectif atteint  avec une 5èmeplace qui est sans doute la meilleure que l’on pouvait espérer si l’on considère que le Stade Français, Meaux, Issy et Montluçon étaient au-dessus du lot. Le COT, en se classant à une inattendue 6èmeplace, réalise lui aussi sa meilleure perf de la saison. Cambrai, avec un effectif « maigrichon » se satisfera d’avoir amené ses trois filles à l’arrivée, qui plus est avec une 8èmeplace qui, bien qu’étant la moins bonne à ce jour, est loin d’être mauvaise au vu des circonstances.  Quant au Lys Calais Triathlon, la 10èmeplace enregistrée est dans la lignée des précédentes.

Au classement général, il est étonnant de constater que nos 4 clubs se suivent : Cambrai 5ème, Montreuil 6ème, COT 7èmeet Lys Calais 8ème. Les trois premiers sont également proches les uns des autres au niveau des points, seul le Lys Calais Triathlon est un peu décroché.

 

Nicolas Baroux a encore brillé

 

Seuls Benjamin Choquert et Yohan Le Berre l’ont une fois encore devancé. L’enchaînement des épreuves est fait de hauts et de bas pour Nicolas Baroux. DNS à Bondoufle (France Courte Distance), 3èmeà Parthenay (Grand Prix), DNF à Douai (France Longue Distance), 3èmeà Vairé ! David Leclercq, en dedans sur les deux étapes précédentes, s’est remis dans le coup. Dommage que cette fois Julien Dequidt n’ait pas été au diapason. Le COT se positionne à un 8èmerang très satisfaisant, juste derrière le Team Noyon. Emile Blondel-Hermant 4èmea lui aussi confirmé sa belle prestation de Parthenay. Mais il manquait quelques éléments-clés pour prétendre à une meilleure place. Au général, Noyon recule au 4èmerang, passé par les Meldois et sous la menace des Palaisiens, tandis que le COT est 9ème.

Le podium de Nicolas Baroux du COT

 

Repos pour les duathlètes qui retrouveront donc le Grand Prix après les vacances d’été. Les meilleurs seront au Danemark avec l’équipe de France en juillet pour participer au Championnat du Monde. Quant aux autres, ils n’ont plus qu’à fréquenter les bassins assidûment pour parfaire leur natation et participer à des triathlons !

 

Eric Cattiaux

Classements de l’étape de Vairé sur ipitos.com