Robin Pasteur et Olivia Peytour se partagent le gâteau

A Etaples, le Triathlon Club du Montreuillois s’est présenté avec trois éléments de choc : Robin Pasteur, vainqueur à Sangatte (M) et Gray (L), Emmanuel Renard sacré champion régional une semaine plus tôt à Gravelines (M) et … Etienne Diemunsch. L’Auvergnat d’origine, vice-champion du Monde de Duathlon en 2014, double champion du Monde U23 toujours en duathlon,  a remporté trois triathlons sur le circuit ITU (2011, 2014 et 2016) ! A défaut d’être au départ du Championnat de France de Duathlon L à Douai fin avril (pour des raisons administratives), il faisait donc ce dimanche sa première apparition sur le territoire de notre Ligue.

 

Comme toujours, c’est Robin Pasteur, excellent nageur de formation, qui sortait le premier de l’eau, laissant ses deux partenaires de club à 1’22. Les Montreuillois, qui rêvaient de se réserver le podium, étaient donc parfaitement lancés. Sauf que sur la partie cycliste Etienne Diemunsch allait connaître des hauts et des bas. Alors que Robin Pasteur continuait à enfoncer le clou (1er temps de la 1ère boucle vélo, 2ème de la 2ème), Etienne Diemunsch ratait complètement son 1er tour avant de se reprendre dans le 2ème. Les temps détaillés sont étonnants : il a concédé 1’21 à Emmanuel Renard sur la 1ère boucle avant de lui reprendre 1′ sur la 2ème. Pendant ce temps, d’autres effectuaient un excellent vélo, notamment Quentin Bernard (un cycliste) et Antoine Saison (vainqueur de l’édition précédente). Un autre homme commençait à pointer le bout de son nez : le Beauvaisien Victor Debil-Caux. La suite ? Robin Pasteur, nanti d’une avance confortable, ne craignait personne. Etienne Diemunsch, comme à vélo, faisait le yo-yo : rapide sur le 1er tour à pied, mais « cramé » sur le 2ème. La faute sans aucun doute à ses efforts récents sur longue distance : 5ème de l’EmbrunMan, vainqueur du XL de Gérardmer. Il parviendra néanmoins à conserver quelques mètres d’avance sur Emmanuel Renard à l’arrivée. Mais le trouble-fête, celui qui empêchera les Montreuillois de réaliser le grand chelem, c’est Victor Debil-Caux. Il ira chercher la 2ème place grâce à une course à pied phénoménale ! Les places d’honneur reviendront à Lucas Miserole (Rouen, 5ème), Antoine Saison (COT, 6ème) et Nicolas Gosse (Armentières, 7ème et 1er vétéran).

 

Olivia Peytour, vainqueur chez les femmes 🥇

Chez les féminines aussi, on aura en fin de compte une petite surprise. Sur les deux premières parties du triptyque, un trio se détachait logiquement. Dans l’ordre : Olivia Peytour (Armentières, vainqueur en 2017), Sophie Caron (Lys Calais) et Inès Ducrocq (Armentières, 3ème en 2017). La surprise viendra de la Beauvaisienne  Sandra Beauvais (ça ne s’invente pas !) qui surclassera tout le monde à pied, et principalement Inès Ducrocq, pour venir lui chiper la 3ème place. Elle empoche la victoire chez les vétéranes par la même occasion. Olivia Peytour vainqueur, cela ne surprendra personne. Quand elle prend le départ d’une épreuve, rares sont celles qui peuvent espérer rivaliser. Après avoir montré ses qualités hors région sur le format L de Deauville, où elle s’est classée 3ème, elle va maintenant pouvoir se lancer un autre défi. Pour cela, elle va changer de monture, troquant son vélo de route pour son VTT afin de se préparer, en compagnie de Nicolas Gosse,  pour le Championnat du Monde de X-Terra à Hawaii fin octobre.

 

Que dire d’autre pour conclure ? Que ce Triathlon d’Etaples, qui fêtait cette année ses 30 bougies, est vraiment un « monument » dans le paysage triathlétique régional. 400 athlètes individuels, 22 équipes relais, un plateau de premier choix, d’excellentes conditions météo, des parcours toujours aussi sélectifs : la fête d’anniversaire a été réussie.

 

 

Eric Cattiaux

 

 

Classements sur prolivesport.fr