Les juniors médaillés aux Ligues

Le Championnat de France des Ligues de Triathlon a eu pour cadre ce dimanche la ville de Gray et les bords de la Saône. Un championnat qui, on le rappelle, se dispute sous forme de relai fille-garçon-fille-garçon. Et qui, pour la première fois, mettait aux prises les nouvelles « grandes » régions, dont bien évidemment celle des Hauts-de-France.

Une équipe a apporté à notre Ligue une médaille. La satisfaction est d’autant plus belle qu’elle a été obtenue dans la catégorie juniors où le niveau est généralement dense et elevé. Bravo à Emilie Pereira (Creil), Hugo Winock (COT), Audrey Ducornet (Gravelines) et Julien Férandeau (Baie de Somme) pour leur brillante 3èmeplace !

Mais la satisfaction ne s’arrête pas là ! Dans la catégorie cadets (d’un niveau très dense là aussi cette année puisque deux équipes de cadets ont devancé les juniors), les Hauts-de-France se classent 6èmes (Margot Zajac, Thomas Gillodts, Elsa Notebaert, Kilian Carpentier). Et les minimes (Ilona Hadhoum, Mathis Mareschi, Raphaëlle Lucas, Nathan Merciris) font encore un peu mieux : 5èmes. Seuls les benjamins (Clara Gillodts, Aloïs Ruamps, Juliette Bouvier, Gaspar Bia), invités à la fête pour la première fois cette année, ont obtenu une position plus modeste : la 13ème.

Un très bon bilan, donc. Nul doute, au vu des athlètes alignés et des clubs pour lesquels ils courent habituellement, que la fusion des Ligues Nord Pas-de-Calais et Picardie a fait progresser nos couleurs !

 

 

Robin Pasteur remporte le L

Robin Pasteur (Triathlon Club du Montreuillois) vainqueur du distance L

Le programme proposé par le club du Tri Val de Gray était très complet durant ce week-end, puisqu’au grand rendez-vous des ligues s’ajoutaient des épreuves jeunes, XS, S, M et L. Rien que ça ! C’est sur format L (1,9 / 88/20) que le sociétaire du Triathlon Club du Montreuillois Robin Pasteur a brillé. Encore une fois souverain en natation, il a mis un peu plus de 2’30 à ses premiers poursuivants. Aidé en cela par une eau à plus de 25° et donc l’interdiction de revêtir une combinaison), cet avantage lui permettra de faire la course en tête de bout en bout pendant près de 4 heures. Auteur d’un très bon vélo également, il prendra encore du temps à ceux qui le suivaient à T1. Seuls une poignée d’athlètes, dont les spécialistes Jean-Eudes Demaret et Christophe Bastie, feront mieux. La course à pied, effectuée l’après-midi dans la chaleur, fut certes un peu moins convaincante, mais il n’empêche que personne ne fut en mesure de s’approcher à moins de 2 minutes de « Rob ». Vainqueur à Sangatte il y a deux mois, il devrait à nouveau briller dans notre région à Etaples le 9 septembre prochain…

 

 

Eric Cattiaux

 

Classements de l’ensemble de nos équipes sur livetime.fr